Un circuit historique, culturel et naturel dans la capitale des Tswanais

Un circuit historique, culturel et naturel dans la capitale des Tswanais

27 octobre 2020 0 Par Sarah

Gaborone est depuis toujours considéré comme l’une des capitales les plus calmes d’Afrique. Visiter cette capitale, c’est faire la connaissance d’une ville moderne peu étendue de 400 000 habitants. À la ville basse se trouvent les bâtiments modernes et la cité gouvernementale ainsi que les congrès, les centres commerciaux et les musées. Les rues y sont parsemées de bars, de discothèques et de restaurants. Mais aussi, c’est la ville botswanaise où on fait la découverte de la culture du pays.

À la découverte de la culture botswanaise dans la capitale, Gaborone

Gaborone est une capitale dynamique. Centre administratif et plus grande ville du Botswana, elle a été la ville à la croissance la plus rapide et la plus développée du continent africain, et ce, jusqu’à nos jours. Cette capitale a été créée par la Société britannique d’Afrique du Sud vers la fin des années 1800. Pour les touristes locaux ou étrangers, elle propose de nombreux sites à voir, comme le Diocèse de Gaborone, la Cathédrale du Christ-Roi de Gaborone, la Gaborone Game Reserve, le Musée National ou encore la statue de bronze du premier président du pays.

Sinon, les amateurs de shopping s’imprègnent de la vie locale au centre commercial Mall. Pour avoir une vue magnifique sur la ville, on escalade le mont Kgabe. Divers sites touristiques sont également à découvrir aux alentours de la ville, dont la faune de la Mokolodi Nature Reserve, le musée Khama III et celui de l’histoire naturelle.

La ville est caractérisée par son étalement à l’américaine. Les touristes doivent emprunter la voiture pour visiter ses grandes rues parsemées de quelques buildings, de quartiers résidentiels et de centres commerciaux. Toutefois, les trottoirs de Gaborone sont moins fréquentés que ceux de beaucoup de villes africaines. Dans tous les cas, les visiteurs y trouveront des bars et endroits conviviaux pour sentir la sociabilité des Botswanais. Et pour vivre une ambiance plus authentique et traditionnelle, il faut prendre le temps de flâner dans les vieux marchés.

Les monuments à visiter absolument lors d’un circuit dans la capitale

Situé au centre de Gaborone, le musée national du Botswana est un endroit incontournable de la capitale. Il s’agit d’une institution pluridisciplinaire regroupant la Galerie d’art nationale et octogonale ainsi que la Bibliothèque nationale et le Jardin botanique. Ce musée dont vous trouverez les informations sur Ce site contribue également à la préservation du Tsodilo qui est le premier site du pays à être inscrit à l’UNESCO. Il gère, d’ailleurs, le Tsholofelo Park qui abrite la sépulture du Nègre de Banyoles. L’ambition du musée est de valoriser le patrimoine naturel et culturel de la contrée, tout en cherchant à promouvoir les créations des artistes locaux.

Dans le secteur central de la ville se trouve le monument des Trois Dikgosi. Celui-ci est constitué de 3 statues en bronze de plus de 5 m de haut. Ces derniers représentent Khama III, Sabele I et Bathoen I. Il s’agit de l’une des attractions importantes de Gaborone. Sa visite permet d’apprendre davantage sur l’histoire du pays, notamment lors d’une visite guidée.

Un environnement naturel non loin de la capitale du Botswana

On est en Afrique et les réserves naturelles ne sont pas loin des grandes villes. À 10 km au sud de Gaborone se trouve la réserve naturelle de Mokolodi. Dans ce parc, la vie sauvage est maîtresse. De nombreuses espèces d’animaux sauvages y habitent en effet. Il a été créé pour les enfants botswanais afin qu’ils puissent apprendre sur la préservation de l’environnement et la nature. Le site est ouvert au public. Des jeux de campement programmés et des installations de camping y sont également proposés. À noter qu’il est formellement interdit de visiter le sanctuaire sans guide, sauf pour les membres qualifiés de ce programme.