Parfum : comment choisir ?

30 août 2020 0 Par Aline

Le parfum est un symbole de féminité plus qu’un sillage, une signature olfactive. Chargé d’un fort pouvoir évocateur, il reflète votre personnalité, incarne votre image, vous sublime. Voile invisible et seconde peau, le parfum se choisit avec soin et apprivoisé, car vous êtes tous uniques et chaque peau réagit différemment aux notes qui composent les jus. Dans cet article, vous allez savoir comment choisir un parfum.

Privilégier ce que l’on aime

Craquez-vous pour la fraîcheur des agrumes ou pour l’élégance de la lavande, du géranium et de la mousse de chêne qui caractérise les fougères ? La tubéreuse est pour vous l’incarnation de l’éternel féminin ? Êtes-vous fan des muscs et des bois précieux qui caractérisent les Orientaux ?

Les parfums sont déclinés en sept grandes familles (florales, boisées, orientales, agrumes, fougères, chyprés et cuirs). Féminines, masculines ou mixtes, elles se divisent elles-mêmes en sous-familles. Pour choisir le bon parfum, vous devez tourner vers des parfums qui mettent en valeur vos notes préférées. Et pourquoi pas ne pas choisir l’Amber oud. Ce parfum offre un mélange unique et vibrant de géranium, mêlé à la résine d’élémi et au poivre rose. Son cœur composé d’encens, de benjoin et d’oud lui donne son caractère riche et mystérieux. La composition d’Amber oud s’inscrit dans la famille olfactive des boisés-chyprés. En fait, l’ambre est la touche féminine qui vient parachever la réalisation.

Se renseigner sur la structure du parfum

Un parfum est une construction, symbolisée par la pyramide olfactive. Formée de trois niveaux, elle décrit les notes principales qui se révèlent au fur et à mesure de l’évolution du parfum. Les notes de tête (agrumes et aromates) sont les plus volatiles : ce sont elles qui créent la première impression.

Elles s’estompent en quelques minutes pour laisser place aux notes de cœur (florales, vertes, fruitées ou épicées), qui reflètent la personnalité de la senteur. Troisièmement, le nez perçoit les notes de fond, boisées et/ou balsamiques, qui persistent plusieurs heures. Ce sont eux qui donnent au parfum sa tenue.

Attendre que le parfum évolue

Pour découvrir un jus, vous commencez par le sentir sur une touche de papier ou un morceau de tissu, en le vaporisant à une vingtaine de centimètres pour éviter que l’alcool ne prenne le pas sur les notes de tête. Laisser reposer quelques secondes.

Aimez-vous le parfum ? Essayez-le à l’intérieur de votre poignet. Ne frottez pas vos poignets les uns contre les autres, au risque de casser les molécules olfactives et de dénaturer le jus. Si le charme fonctionne, résistez à la tentation de l’acheter immédiatement et laissez-le évoluer pendant quelques heures.

Le pH de la peau et sa teneur en lipides font en effet varier les parfums et affectent leur tenue. Au fil des heures, le parfum révèle ses notes de cœur, qui peuvent être ressenties jusqu’à 4 heures après la pulvérisation, et les notes de fond, qui persistent parfois plusieurs jours.Ce sont les notes de fond qui créent la mémoire olfactive. Afin d’éviter de saturer votre odorat, vous ne sentez pas plus de trois ou quatre jus de suite.