Travaux de soudure : quel chalumeau à gaz choisir?

28 août 2020 0 Par Carlo

Les travaux de soudure exigent l’usage de matériel adéquat. Il s’agit soit des lampes à souder, des fers à souder ou bien des chalumeaux. Un chalumeau parait tout de même avantageux lorsqu’on souhaite découper une pièce en métal dans les meilleures conditions.

Quel chalumeau choisir pour des travaux de soudure ?

Les travaux de soudure sont souvent nécessaires pour réaliser des bricolages, des réparations et des installations en plomberie, en toiture ou pour d’autres usages. Et pourtant, on ignore souvent les équipements à constituer pour souder dans des bonnes conditions. Outre les lampes ou les fers à souder, un chalumeau trouve aussi sa place parmi les meilleurs équipements de soudeur. Mais comment faire le bon choix ? Voici le point.

Chalumeau, l’indispensable en soudage

Par définition, un chalumeau est un matériel de soudure que l’on utilise pour découper ou pour souder à l’aide d’un brûleur avec bec. On l’utilise aussi bien en plomberie qu’en d’autres domaines comme dans l’élevage, la couverture d’une maison mais aussi pour des petits bricolages en mécanique et en électronique. Dans la plupart du temps, il peut réaliser diverses fonctions notamment le décapage, le brûlage, le chauffage, le dégivrage et l’ébavurage. Ainsi, lorsqu’une lampe à souder ne convient pas, le chalumeau peut effectuer de nombreux travaux de soudure. Cependant, avant de choisir un chalumeau, il est indispensable de bien connaître les différents paramètres pour sélectionner le matériel de soudure qui lui convient et qui correspond parfaitement au soudage à effectuer. Ainsi, il semble assez judicieux d’évaluer ses besoins en fonction du type de soudure à effectuer, du type de matériel à traiter et du type de chauffe. Il faudrait alors comprendre le mode d’emploi du chalumeau avant de porter son choix sur un modèle quelconque. Il doit être de très bon état et robuste et doit être aussi adapté aux conditions de travail. Certains chalumeaux ne sont pas faits pour une utilisation en intérieure tandis que d’autres exige une température supérieure à 5°C. Aussi, le choix doit être adapté à ses besoins et aux opérations de soudure.

Les types de chalumeau à gaz

Un chalumeau gaz est indispensable aussi bien en plomberie, qu’en jardinage, élevage et bricolage. Cependant, avant de choisir l’équipement adéquat, il faut connaître les variantes sur le marché. En réalité, il y en a deux : le monogaz et le bigaz. Un chalumeau monogaz fonctionne à l’aide d’une bouteille de gaz liquide, soit un butane soit un propane. Ce modèle est muni d’un seul tuyau de raccordement, lequel est relié à la bouteille de gaz. Il est en forme d’un bec avec brûleur. Comme son nom l’indique, un chalumeau bigaz utilise à la fois un combustible et un comburant, et donc, d’une double alimentation dont une bouteille de gaz et une bouteille d’oxygène. A ce titre, lorsqu’un chalumeau dégage un volume d’oxygène, cela va occasionner un accident. Ce qui veut dire que l’usage de ce deuxième matériel doit se faire avec une certaine règle de l’art et de sécurité. Néanmoins, un chalumeau à gaz permet de réaliser des travaux de brasures mais aussi de brûlage et de soudage.

Les types de gaz à utiliser en chalumeau à gaz

En général, on utilise du propane et du butane. La différence est que l’un est utilisé en intérieur et l’autre en extérieur. Le chalumeau gaz propane par exemple doit être utilisé en intérieur lorsqu’elle contient une volume de gaz à 6,5 L. Pour le butane, on peut l’utiliser soit en intérieur qu’en extérieur à condition que la température excède les 5°C. Mais un chalumeau utilisant du gaz butane est beaucoup plus polyvalent. Cependant, quelques précautions sont à prendre en compte au moment de l’utilisation comme le recours à un bon système de ventilation si on procède à des travaux en intérieur comme dans les sanitaires. Il faut éviter tous ce qui peut faire enflammer les parties d’un chalumeau. Enfin, le port des gants de protection et des lunettes sont quasiment indispensable.