Vos démarches de crédit à la consommation

Vos démarches de crédit à la consommation

19 avril 2020 4 Par Marceline

Vous avez opté pour le crédit à la consommation pour le financement de votre projet d’investissement ? Informez-vous sur le média de l’info en ligne pour assurer la réussite de votre démarche.

Crédit à la consommation, les infos sur le média de l’info en ligne

Le crédit à la consommation reste le moyen le plus prisé non seulement pour financer un investissement, mais aussi pour éviter les agios et se constituer une réserve d’argent. Disponibles désormais en ligne comme auprès des établissements classiques, c’est le genre de transaction qui n’a plus aucun secret pour le commun des mortels. Cependant, cette année, quelques modifications en la matière semblent vouloir se faire ressentir. Le point.

La reprise des taux arrive

Selon le média de l’info en ligne, on assiste depuis le début d’année à la reprise des taux des crédits à la consommation. Si on se rappelle, les emprunts avaient chuté depuis la moitié de l’année 2016 après une chute de la courbe de l’OAT. Cette baisse s’est fait notamment ressentir partout en Europe. Ce qui a permis à de nombreux particuliers de réaliser et de financer rapidement leur projet, quel qu’il soit.
Chaque année, les analystes du marché prévoyaient une reprise du marché, incitant ainsi de plus en plus d’emprunteurs de se lancer dans les emprunts avant qu’il ne soit trop tard. Cette année, les estimations sont enfin les bonnes. La tension de la courbe de l’OAT commence à se faire voir partout en Europe. La reprise des crédits à la consommation est encore assez timide, mais elle est bel et bien présente, du moins en ce début de trimestre de l’année 2020.

Les banques beaucoup plus exigeantes sur les profils d’emprunteurs

Avec cette reprise des taux, les banques sont devenues un peu plus exigeantes quant à la qualité des profils emprunteurs. Et pour cause, les risques de surendettement augmentent. En outre, les capacités d’emprunt baissent pour la majorité des emprunteurs.
Les profils qui présentent le plus de chance de réussir à passer la barrière de sélection des banques restent : les trentenaires, avec un CDI et un bon salaire, des garanties personnelles ou réelles en pus d’une assurance conclue auprès de la banque, ainsi qu’un apport personnel.
Le cas échéant, le média de l’info en ligne vous conseille de passer notamment par un courtier en ligne pour vous accompagner dans les différentes démarches de conclusion d’un emprunt. Il s’agit d’un prestataire indépendant qui vous accompagnera à chaque étape de la préparation de votre demande de crédit. Expert financier, il vous aide notamment dans la simulation en plus de la comparaison des prêts. Ce qui vous permettra de choisir les meilleures conditions d’emprunt, et d’ainsi rassurer un peu plus les banques.

Les crédits affectés : quels sont-ils ?

En outre, la liste des crédits affectés proposée par les banques a changé depuis quelque temps. Le média de l’info en ligne revient aussi sur ce point.
Le crédit affecté est un emprunt que l’on peut souscrire à moindre coût, en fournissant un justificatif d’utilisation à la banque. Ce peut être un devis, une facture, etc. C’est-à-dire que vous allez permettre à l’établissement prêteur d’avoir un droit de regard sur la manière dont vous gérez et utiliser votre argent.
Depuis toujours, les banques françaises proposent ce genre d’emprunt. La liste était alors :

  • Le crédit immobilier avec comme justificatif une promesse ou un compromis de vente. C’est l’emprunt idéal pour les investissements immobiliers : achat immo, construction, etc.
  • Le crédit auto et moto avec comme justificatif les devis des garages ou encore des concessionnaires. C’est le financement pour l’achat ou la réparation d’un 2 ou 4 roues.
  • Le crédit pro avec comme justificatif des factures en tout genre et le business plan. C’est le plan de financement pour les projets professionnels comme la création ou le développement d’une entreprise.

Et désormais on compte aussi dans le lot le crédit travaux qui est affecté à tous les travaux de rénovation non affiliée à l’achat d’une propriété.