Coronavirus et plats asiatiques, est-ce qu’on peut encore en manger?

Coronavirus et plats asiatiques, est-ce qu’on peut encore en manger?

5 avril 2020 1 Par Carlo

L’un des secteurs les plus touchés par le Coronavirus ou le COVID-19 est certainement les restaurants établissements hôteliers. En effet, depuis le début du confinement jusqu’à ce jour, le travail à distance a été une excellente alternative, réduisant le nombre de clients venant dans ces établissements, voire-même le rendre néant avec la fermeture des différents établissements partout dans le pays.

Bien laver les aliments comme légumes avant consommation

La question de beaucoup de gens se posent c’est est-ce que le COVID-19 peut se transmettre par l’intermédiaire des aliments, notamment les produits alimentaires importés d’Asie  comme les nouilles chinoise, les galettes de riz, les sauces soja confectionnés en Chine et bien d’autres encore ?
Si vous aussi, vous vous êtes posé cette question et que vous souhaitez en connaître la réponse, la blogueuse passionnée du web vous répond.

Les plats chinois, source ou non de COVID-19 ?

L’Autorité européenne de sécurité des aliments a déjà déclaré plus tôt ce mois-ci qu’il n’y a jusqu’à présent aucune preuve que le COVID-19 se propage dans les aliments. Cependant, des recherches récentes ont suggéré que le nouveau coronavirus peut rester sur des surfaces telles que le carton, l’acier, le plastique et autres pendant des périodes allant de quelques heures à quelques jours.
Ainsi, bien que vous puissiez réduire les risques d’exposition en pratiquant une excellente hygiène personnelle, ce n’est peut-être pas une bonne idée de commander de la nourriture en voulant manger chinois ou chez un fast-food à chaque fois. Une alimentation équilibrée est recommandée pour maintenir votre immunité. Outre le coronavirus, il existe divers problèmes de santé que vous pouvez obtenir si vous avez tendance à ne manger que du fast-food, y compris la nourriture chinoise. Vous pourrez découvrir davantage sur ce sujet en vous rendant sur le site de la blogueuse passionnée du web.

La malbouffe, des effets secondaires à connaître

Tout le monde le sait, la malbouffe est toujours malsaine mais pour des questions de pratique et de rapidité, nous continuons d’en manger. Comme il a bon goût et est particulièrement bon marché, il est très apprécié par presque tout le monde. Bien que l’indulgence occasionnelle dans la malbouffe ne soit pas si mauvaise, sa consommation excessive peut vous exposer à divers problèmes de santé grave comme l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques. En effet, la plupart des aliments vides contiennent beaucoup de sel, de graisses saturées, d’OGM et de conservateurs.
La nourriture chinoise ainsi que certains aliments transformés contient un composé appelé glutamate monosodique (MSG), également appelé sel de Chine à certains endroits, qui serait nocif pour la santé. Le MSG est utilisé comme exhausteur de goût dans la cuisine chinoise. Certaines études associent cet exhausteur de goût à des conditions telles que les allergies, l’asthme, la résistance à l’insuline et l’obésité chez les enfants. Cependant, ce débat est toujours en cours, car de nombreux experts affirment que le MSG n’est pas nocif. De nombreux restaurants chinois n’utilisent même pas ce composant dans leur préparation si leur client le demande.

Plats chinois et COVID-19, les règles à prendre en compte

La clé réside dans la préparation de la nourriture, que vous souhaitez manger chinois, japonais avec la box gourmande, ou autres. Certains plats chinois peuvent être considérés comme de la malbouffe selon les ingrédients et la méthode de cuisson. D’autres préparations peuvent être complètement saines et nutritives.
La plupart des restaurants doivent suivre toutes les mesures de précaution pour prévenir la transmission de l’infection, et cela même pendant le dé-confinement. Même lorsque vous optez pour la livraison à domicile, vous devrez peut-être considérer toutes les options de sécurité comme le recours au paiement en ligne et l’utilisation des applications de livraison de nourriture qui permettent de minimiser les contacts avec le livreur.